Circuit sur l’Art Roman

Ce circuit met en valeur 24 monuments sur les 13 communes de la période Art roman qui a marqué la période qui s’étend du début du XIe siècle à la seconde moitié du XIIe siècle dans toute l’Europe.
Très influencées par la période de l’antiquité romaine (de -753 à 476), ces constructions massives aux formes simples ont été également marquées par l’influence de la proximité de la cité papale.

A découvrir en téléchargeant le dépliant ou à l’Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence situé à Châteaurenard ainsi que dans les Bureaux d’Information Touristiques (Eyragues, Graveson, Maillane, Noves, Saint-Andiol et Orgon) et mairies (Barbentane, Cabannes, Mollégès, Plan d’Orgon et Verquières).

Dépliant sur l'Art Roman en Terre de Provence
Circuit Art Roman
blur-effect
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman
Circuit de l'Art Roman

Circuit de l'Art Roman

Crédit : OTI - TDP

L'Art Roman provençal s'est développé sur les 13 communes de Terre de Provence tout en étant influencé par la période de l'antiquité romaine puis du fait de la proximité de la cité papale.

L’art roman provençal est très influencé par la période de l’antiquité romaine (de -753 à 476) du fait de la présence de nombreux vestiges romains dans la région. Cette influence est visible notamment dans les éléments qui ornent les
monuments romans. En Provence, l’art roman a aussi perduré sur une période plus longue car les constructions gothiques, très hautes et avec beaucoup d’ouvertures, étaient moins adaptées au territoire

3 informations complémentaires

Compléments de localisation

Erigée avant le IXe siècle, cette Chapelle fait partie des nombreux prieurés construits en Provence depuis le XIIe siècle, souvent dans des lieux isolés, mais toujours aux abords des chemins empruntés par les pèlerins et bergers.

Contact

Téléphone : 04 90 24 25 50

Email : accueil.oti@terredeprovence-agglo.com

Site web : myterredeprovence.fr

Mis à jour par

Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence - 18/01/2023
Signaler un probleme

Circuit en vélo route
6 h
63 km
max. 99 m
min. 11 m
468 m
-465 m
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
CARTES MULTI-ECHELLES / IGN
CARTES MULTI-ECHELLES / IGN
TOP 25 IGN
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES AÉRONAUTIQUES OACI
CARTES AÉRONAUTIQUES OACI
CARTES 1950 / IGN
CARTES 1950 / IGN
CARTE DE L'ETAT-MAJOR (1820-1866)
CARTE DE L'ETAT-MAJOR (1820-1866)
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
OPEN STREET MAP
OPEN STREET MAP
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - HYBRIDE
GOOGLE MAP - HYBRIDE
IGN BELGIQUE
IGN BELGIQUE
Circuits à proximité
Points d'intérêts à proximité

Point de départ

Chemin de Bagalance 13570 Barbentane
Lat : 43.898026Lng : 4.74511
Image du poi
Chapelle de Bagalance

Chapelle Saint-André de Bagalance de style roman.
C'est à proximité de l'emplacement potentiel de Bellinto (ancêtre du village de Barbentane) que s'est construit, avant le IX siècle, la Chapelle, puis l'Ermitage de Saint-André-de-Bagalance. Il fait partie des nombreux prieurés qui parsèment la Provence depuis le XIIème siècle, souvent construits dans des lieux isolés, mais toujours aux abords de drailles empruntées par les Roumieux (pèlerins) et/ou les bergers.

Chemin de Bagalance 13570 Barbentane
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Eglise Notre Dame de Grâce

Sous le pontificat de Benoît VIII, l'église fut consacrée avec la chapelle Sainte Croix, par Monseigneur de Solsanne, évêque de Teanum le 21 novembre 1407. Placée sous le patronage de Saint Jean-Baptiste, elle pris pour vocable Notre Dame des Grâces.
C'est, à l'origine, une église romane plein cintre du XIIe siècle sur les deux premières travées. Elle fut agrandie une première fois au XIVe siècle, à l'époque du cardinal Grimoard, frère du pape Urbain V, par l'ajout de deux travées gothiques et d'une abside en 1324. Le porche, en forme de manteau de cheminée, date du XVe siècle.
Le clocher fut élevé sur la chapelle Sainte-Croix entre 1486 et 1492. Il est haut de 21 mètres et une flèche de 7 mètres le surmonte. Elle a été détruite à coups de boulets en 1794 (reconstruite en 1983), durant la Révolution française. Toutes ses cloches, sauf une, furent expédiées à Marseille pour
" fabriquer des armes contre les ennemis de la Nation ".
Le clocher et le porche sont classés monuments historiques depuis 1921.

Place de l'Eglise 13570 Barbentane
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Maison dite des "Chevaliers"

Première demeure seigneuriale au cœur de Barbentane, contemporaine des débuts de construction de l’église.
Elle doit son nom sans doute à l’existence dans sa descendance de plusieurs chevaliers de l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem.
La " Maison des Chevaliers de Malte ", dite " la Maison des Chevaliers " est l'ancienne maison seigneuriale du Marquis de Barbentane. Située en face de l'église, au milieu du centre fortifié du village, sa construction date du début du XIIe siècle (1133).
La maison est divisée et vendue à partir de 1665. La partie nord devient la maison des Consuls et Hôtel de Ville 1670 à 1888, la partie sud est occupée par des familles et la galerie basse est utilisée comme halle. La partie Hôtel de Ville est fortement remaniée entre 1838 et 1843, seule la tour d'angle est conservée, avec une sculpture monumentale des premières armoiries du village. La façade sud, sur la rue Pujade, est rhabillée autour de 1740 et traitée en hôtel classique. L'ensemble a été restauré durant l'année 2000.

Visible uniquement de l'extérieur.

2 Place de l'Eglise 4 Rue Grande 13570 Barbentane
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Maison dite des "Consuls"

Anciennement rattachée à la Maison des Chevaliers et datant elle aussi du début du XII e siècle. Elle deviendra plus tard le premier hôtel de ville.

2 Place de l'Eglise 13570 Barbentane
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Eglise Saint-Pierre

Cette église fut édifiée sur l’emplacement d’une chapelle du XIIe siècle érigée par le pape Adrien IV et dédiée à Saint-Pierre-ès-Lien.
Construite sur l'emplacement d'une chapelle érigée par le pape Adrien IV (1154-1159) et dédiée à Saint-Pierre-es-liens. Construction et premiers agrandissements aux XVIe et XVIIe siècles, le bâtiment actuel fut remanié en 1758 et agrandi en 1832 et 1894. le clocher actuel date de 1932 où il a remplacé celui de 1843 construit sur de mauvaises fondations.
L'église se caractérise par la présence de quatre chapelles latérales donc une utilisée pour une reconstitution de la grotte de Lourdes.
Plusieurs tableaux et sculptures décorent l'intérieur.

Place Jeanne d'Arc D34A 13870 Rognonas
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Chapelle Saint-Honorat

Chapelle de style roman.
Construite à partir de 1102 dans le style roman, par des moines relevant de l'autorité de l'Abbaye de Lérins, elle fut confisquée lors de la Révolution comme bien national et vendue. Située en haut de la rue du moulin, on aperçoit facilement l'abside en cul-de-four qui déborde dans la rue. Pour autant, la chapelle est entière et dans un état de bonne conservation. Le grand maître des Hospitaliers, Foulques de Villaret y aurait été enterré en 1325.
Inscrite à la liste des Monuments Historiques depuis 19 décembre 1972

40 Rue du Moulin 13160 Châteaurenard
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Eglise Saint Denys

Eglise de style roman.
L'église paroissiale St Denys cache derrière sa façade XIXème, une grande nef romane ainsi qu'un beau choeur gothique. Dans les nefs latérales, des boiseries et des tableaux de Mignard, dont un qui surplombe l'autel de la Confrérie de la Saint-Eloi. De même, dans le fond de l'église sur le balcon trône un magnifique orgue ayant appartenu aux frères Lumière. Le regard se porte sur le clocher, qui fut à l'origine une " tour de garde ". L'église, seul "espace public" d'importance, fut jusqu'à la Révolution, le lieu où la population pouvait se regrouper. Son architecture traduit un accompagnement de l'évolution démographique de la ville. Ce lieu de culte, de prière, de refuge en temps de guerre, fut aussi le lieu des premières élections républicaines! La Chapelle située dans l'église St Denys contient les statues représentant les trois Maries entourées d'un paysage pictural narrant les principaux événements de la Vierge.

Place Jeanne d'Arc Place de la Mairie 13160 Châteaurenard
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Place des Consuls

Petite place située en centre ville de Châteaurenard.
Cette place s'étage sur trois niveaux.
Au premier niveau se trouve une fontaine en forme de cascade, un olivier et un mur en arêtes de poissons.

11 Rue Jentelin 13160 Châteaurenard
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Forteresse des Comtes de Provence

Forteresse des Comtes de Provence.
Au sommet de la colline du Griffon se dresse le château des XIIème et XVème siècles. Cette ancienne forteresse des Comtes de Provence est classée monument historique. Les visites guidées permettent de découvrir Benoît XIII, un personnage hors du commun, l'architecture, la vie quotidienne et le rôle de ce site stratégique. Le jardin est une invitation à la promenade. Il est un véritable havre de paix pour les oiseaux.

Montée des Tours 13160 Châteaurenard
Du 02/05/2023 au 30/09/2023
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Porte des Moulins ou de l'Horloge

Porte des Moulins ou de l'Horloge.
A l'origine le village était installé autour du château construit sur le rocher de la Coste.
Au XIIe siècle, face à l'augmentation de la population une nouvelle enceinte de remparts est construite et la porte des moulins est ouverte en direction du nord et de l'église.

Son nom vient du moulin à blé seigneurial qui était installé au-devant de la porte (à l'emplacement du parking).
Au XVIIe siècle, la porte est surélevée et un beffroi signalant la présence de la maison des consuls est construit. A partir de ce moment-là la porte prend le nom de porte de l'horloge.

Rue Louis Vouland 13550 Noves
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Eglise Saint Baudile

Lieu de culte romain à la base, c'est au X°siècle que fut construite la première chapelle chrétienne.
Lieu de culte romain à la base, c'est au X°siècle que fut construite la première chapelle chrétienne. De l'église romane du 12e siècle subsiste l'abside semi-circulaire, suivie d'une croisée surmontée d'une coupole soutenant un clocher et d'une nef à trois travées voûtées en berceau brisé.

L'église est agrandie vers 1430 par deux collatéraux (adjonctions de style gothique). Au 17e siècle, construction de la tribune occidentale et d'une sacristie. Au 18e siècle, les chapelles nord et sud prolongent les croisillons de transept. De nombreuses adjonctions par la suite de chapelles latérales parasites (XVIIé à XXé), déforment l'aspect de cette église d'exception.

Description architecturale :
Cette église présente des caractéristiques du roman provençal : couverture en dalle de pierre, voûte en berceau brisé. Le chœur est couvert d'un dôme à pan octogonal sur trompes. La partie romane fut construite par les mêmes maçons qui agrandirent le château fort.

Place de l'Eglise 13550 Noves
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Eglise Sainte-Madeleine

Bâtie sur l’emplacement d’un monument romain et contemporaine du château, elle a conservé l’allure des édifices religieux du XIe au XVe siècle avec ses contreforts très apparents.
Église romane du XIII ème, remaniée en 1874, construite avec les pierres du couvent des Templiers. Clocher du XIV ème sur la croisée, à flèche pyramidale. Elle est composée de chapelles seigneuriales d'époque classique, de deux chapiteaux corinthiens, d'époque romaine, réemployés dans l'église paroissiale et d' un orgue monumental datant de 1956.

Pour visiter l'église contactez : M. Claude Girard 06 22 43 03 22.
Ouvert pour les Journées du Patrimoine.

Rue de l'église 13440 Cabannes
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Chapelle Saint-Michel

Chapelle du XII ème siècle de style roman.
Elle date du XIIème siècle et répond aux caractéristiques des chapelles rurales romanes de la Provence. Les fenêtres et la porte d'entrée étaient plein sud à cause du mistral si violent les fenêtres actuelles ne sont pas celles d'origine qui devaient être très étroites et l'ancienne porte d'entrée se voit encore à l'extérieur de la chapelle, sur le mur Sud. La couverture de la chapelle était entièrement constituée de lauzes, le toit a été refait au XVIIème siècle. Elle est construite en pierre d'Orgon superbement taillées : ces pierres étaient charriées sur la Durance, puis acheminées jusqu'à la chapelle par le chemin du Devens. Elle servit d'église paroissiale jusqu'au XIIIe siècle où fut construite l'église actuelle, beaucoup plus grande, située au pied du château : le village se déplaça ainsi de quelques centaines de mètres.
La fresque derrière l'autel de la chapelle représente la Sainte-Trinité avec l'insigne spécifique des Chartreux.
Jean Girard, petit-fils du dernier prieur de la confrérie, lança un appel en 1974 à tous les Cabannais : cet appel fut entendu et la chapelle fut entièrement restaurée.

Pour visiter la chapelle contactez : M. Claude Girard au 06 22 43 03 22.
Ouverture de la chapelle pour les Journées du Patrimoine.

Boulevard Saint Michel Route De Verquières 13440 Cabannes
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Eglise Saint Vincent

Édifice classé monument historique en mai 1908.
On attribue également cette réalisation aux abbés de Saint-Victor. Cet édifice était au XIe siècle une simple chapelle de style roman qui fut fortifiée ultérieurement. Elle renferme un ciborium gothique, art fleuri du XVe siècle, d'une rare beauté.

Rue Maréchal Leclerc 13670 Saint-Andiol
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Chapelle Sainte Croix

Magnifique édifice de pur style roman, classé monument historique en 1921.
Edifiée entre l'an 989 et 1000 de notre ère, ce lieu de culte fait partie des plus anciens monuments de pur style roman que l'on peut trouver dans la région. Les moines de l'abbaye de Saint-Victor de Marseille l'auraient construite afin d'y servir leurs offices.

Cimetière Route Jean Moulin 13670 Saint-Andiol
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Eglise Saint Louis

L’histoire de cette église montre l’influence de l’art roman dans la région : chapelle érigée en 1835, puis rallongée en 1878 dans un style néo-roman avec chevet à 3 pans, archivolte sur les baies cintrées et cul-de-four.
Une chapelle avait été bâtie en 1844. Son agrandissement fut décidé en 1878 pour devenir l'église "St Louis" avec un fronton de style baroque qui donnera naissance au quartier de l'église. Le 9 avril 1855 était inaugurée la croix sur la place de l'église. A l'intérieur de l'église vous pourrez admirer un tableau de Reynaud Levieux qui est un peintre provençal né en 1613 à Nîmes et mort à Rome en 1699. Il a fait de nombreuses toiles religieuses dont celle-ci découverte dans les greniers du presbytère de l'église St-LOuvert toute l'années de Plan d'Orgon. Après expertise, la toile a été restaurée par M. De Grasset. Nommé également "le couronnement d'épines" ce tableau est daté de 1650 et appartiendrait à une série de quatre tableaux sur thème de la passion.

Route de Cavaillon Route des Ecoles 13750 Plan-d'Orgon
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Chapelle Saint-Véran

Chapelle Saint-Véran à Orgon.
Située dans une propriété privée en bordure du chemin de Saint-Véran. La qualité des volumes et la perfection de l'appareillage de cet édifice en grande partie en ruines en font un des plus caractéristiques de la Provence romane. C'était une nef unique, avec une voûte en berceau, reposant sur des doubleaux et s'articulant sur une abside en cul-de-four, avec de chaque côté de l'entrée de l'abside des moellons ornés de rinceaux à motifs végétaux et géométriques, avec une chapelle latérale au sud.
Il ne reste en état que la partie Est de l'édifice dont l'abside bien conservée. Elevée en l'honneur de Saint Véran, évêque de Cavaillon, elle fut pillée et démolie par les sarrasins, rebâtie au X° siècle, on y reconnaît les pierres ornées de sculptures romaines qui ont été réemployées pour sa construction, les murs portent aussi des signes lapidaires ou marques de tâcherons dont celle de Pontius, maître d'ouvrage de la chapelle Saint Gabriel à Tarascon.
On ne peut pas la visiter car elle se trouve sur une propriété privée.

Quartier Saint-Véran 13660 Orgon
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Chapelle Saint-Thomas

Chapelle de style roman.
Elle a été construite vers 960 dans un style roman simple et possédait, à l'origine, un autel romain à la gloire de la Terre et de sa fertilité. C'est autour d'elle que s'organise la première agglomération mollégeoise, constituée principalement de cabanes de bergers. Elle se trouve aujourd'hui dans l'enceinte du cimetière, le village s'étant déplacé vers le site de l'église paroissiale, puis de l'abbaye bénédictine.
C'est un petit édifice rectangulaire en moellons, épaulé de part et d'autre par deux contreforts, de type roman avec une façade renaissance. Son seul éclairage vient d'une petite baie en plein centre au-dessus du portail.
Elle n'est pas ouverte au public et s'admire de l'extérieur.

Cimetière de Mollégès Chemin Départemental 31 13940 Mollégès
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Eglise paroissiale Saint-Pierre-es-Liens

Elle fut construite en 1864 sur l’emplacement d’une ancienne église romaine. Lors de sa démolition, on découvrit que le bâtiment était construit sur pilotis, le terroir de l’époque n’étant pas assez stable pour les lourds bâtiments romans du XIIe siècle.
L'église paroissiale Saint-Pierre-es-Liens a été construite en 1864 sur l'emplacement d'une église romaine fortifiée et démolie en 1857. Lors des travaux de démolition, on découvrit que le bâtiment était construit sur pilotis comme les palais vénitiens. Cela prouve que le terroir n'était pas suffisamment stabilisé à cette époque où les marécages constituaient un piège pour les lourds bâtiments romans du XIIème siècle. Le couvent de l'abbaye fut fondé en 1208, achevé en 1218 et c'est une importante construction à côté de l'église St-Pierre.

Place de l'église 13940 Mollégès
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Eglise Saint Vérédème

Construite vers 1155, elle est composée d’une nef en berceau brisé et d’une abside semi-circulaire. Dédiée à Saint-Vérédème, ermite d’origine grecque reconnu et choisi par les papes d’Avignon pour devenir Evêque.
L'église Saint Vérédème, de style roman, fut fortifiée au 14° siècle avant d'être agrandie au 19° siècle. Son ancienne tour carrée lui sert aujourd'hui de clocher (classé aux Monuments Historiques). Elle est composée d'une nef en berceau brisé et d'abside semi-circulaire. L'église Saint Vérédème est inscrite dans l'inventaire des monuments historiques ainsi que le clocher.

Place Lucien Pellegrin 13670 Verquières
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Eglise Saint Maxime

Eglise St Maxime
A découvrir : l'église St.Maxime avec sa nef romane provençale du XIe ou XIIe siècle, son abside et son bas côté nord style gothique, ainsi que les deux chapelles romanes formant un faux transept. L'origine de la chapelle du Christ (inscrite dans l' inventaire des Monuments historiques) est controversée, certains auteurs l'estiment paléochrétienne. A récu en 2003, le ruban du patrimoine.

13630 Eyragues
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Chapelle Saint-Bonnet

Au dessus de l'entrée un magnifique petit tympan romain représentant la Tentation.
A l'origine, celle-ci était dite: chapelle des Pucelles ou des Vierges. Bien sûr, cette chapelle a payé son tribut habituel au temps par des transformations successives: elles la rendent encore plus intéressantes. A voir: le tympan, taillé en bas- relief d'une manière assez rude, représentant le sujet Adam et Eve, le serpent l'arbre de Vie. Il est remarquable que l'arbre de vie soit représenté par un figuier.

Route Des Jardins 13630 Eyragues
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Eglise paroissiale Sainte-Agathe

L'église paroissiale, d'origine romane (XIII° siècle), portait le vocable de Notre-Dame-de-Bethléem. Il est remplacé par celui de Sainte-Agathe, patronne du village
L'église paroissiale, d'origine romane (XIII° siècle), portait le vocable de Notre-Dame-de-Bethléem. Il est remplacé par celui de Sainte-Agathe, patronne du village. Au XVII°, l'édifice menaçant ruine, on entame des travaux de restauration, qui seront complétés par une campagne plus importante en 1760 - l'église avait été interdite au culte car jugée trop dangereuse -. L'on fait construire par un maître maçon de Tarascon le choeur, la sacristie, le clocher et deux chapelles (sainte-Agathe et sainte-Vierge).
Le mobilier et la décoration sont du XIX° siècle : l'élément le plus notable est un magnifique autel en marbre historié XVII° siècle. Acquis en 1793, après le saccage de l'église par les patriotes, il fut classé en 1907, sur demande du curé de l'époque, appuyé par Mistral. Il provient de l'église du séminaire Sainte-Garde d'Avignon. Le retable, en marbre blanc, illustre l'épisode dit "des pèlerins d'Emmaüs" relaté dans l'évangile selon Saint-Luc : Le christ ressuscité trouve sur sa route deux pèlerins désespérés par sa mort et fuyant Jérusalem. Ils lui offrent l'hospitalité sans savoir qui il est. C'est lors du repas, lorsqu'il prend le pain et le leur donne qu'ils le reconnaissent. C'est cette dernière scène qui est représentée ici.
La chapelle Notre-Dame abrite également une vierge noire en bois de noyer du XIV°, Notre-Dame-de-Grâce. Invoquée contre le choléra en 1854, elle est célébrée par une procession annuelle les 28 & 29 Août, en souvenir du miracle qu'elle réalisa alors.

Plaque en provençal située sur le parvis de l'église :
" Dins aquesto glèiso es esta bateja Frederi Mistral e lou bèu jour de l'Anounciado, sa cloche, la Daiano, a souna pèr ensèn l'angelus e lou clar dóu pouèto inmourtau. "
" Dans cette église a été baptisé Frédéric Mistral et, le beau jour de l'Annonciation ", sa cloche, la Daillane a sonné en même temps que l'angélus et le glas du poète immortel. "

10 Avenue du Poète 13910 Maillane
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Grand Portail

Ancienne porte de ville et restes des anciens remparts. Passage ouvert en plein cintre, décoré de faux mâchicoulis, vestige du chemin de ronde.
Ancienne porte de ville, seul vestige des anciens remparts : imposant monument XIV° à peu près intact.
Passage couvert en moyen appareil, ouvert en plein cintre. La construction est couronnée d'un hour avec mâchicoulis en gâbles à vocation uniquement décorative. Sous le passage, à droite, est installée une fontaine, visiblement assez récente. La porte était fermée côté intérieur par une herse, aujourd'hui disparue. Un escalier permet encore d'accéder au chemin de ronde mais il a fait l'objet d'une réfection assez récente et les premières marches manquent.
Aujourd'hui lieu mettant en avant le jumelage

Cours National 13690 Graveson
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Image du poi
Eglise Notre Dame de la Nativité de Marie

L'église Notre Dame de la Nativité de Marie a été reconstruite en 1848 dans sa majeure partie, à partir d'une église datant du XI° siècle (1198).
L'église Notre Dame de la Nativité de Marie a été reconstruite en 1848 dans sa majeure partie, à partir d'une église datant du XI° siècle (1198).

En effet son histoire est particulière : seul le choeur, inscrit sur la liste des monuments historiques, est d'origine romane. .

N'hésitez pas à lever la tête pour admirer la coupole romane. Et à regarder les toiles du XVII et XVIII° siècle.


L'église en elle-même a été reconstruite au XIX° siècle mais le choeur est remarquable, de par son architecture. La façade est décorée dans un style néo-classique : un fronton triangulaire sur modillons à volutes souligne le haut du portail principal. Celui-ci est encadré par deux niches en plein cintre vides. Au-dessus d'une ouverture en demi-lune, vient prendre place un fronton triangulaire plus important, au tympan orné de bas-reliefs. Le choeur se compose d'un dôme à pans octogonal sur trompes ornés de motifs tétramorphes. Les enfeus sont décorés par des outils de forgeron ou d'orfèvre mais ils sont malheureusement en mauvais état. Le mur de l'abside en cul-de-four est doublé d'une colonnade : des motifs géométriques (torsades...) se dessinent sur les fûts pour le décor des chapiteaux, on a réutilisé de manière assez libre plusieurs motifs antiquisants : oves, fleurons, feuilles d'acanthe, volutes... La nef principale, néo-romane, est de facture plus sobre : une voute en berceau couvre les trois travées centrales tandis que les bas-côtés présentent un plafond sur double arêtier. Chacune des 6 chapelles latérales contient un autel de marbre blanc : tous possèdent un décor singulier mais forment un ensemble cohérent.

Place de l'église 13690 Graveson
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
- Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence -
Office de Tourisme Intercommunal de Terre de Provence
L’application Cirkwi est déjà installée sur le téléphone avec lequel vous consultez ce site ?
Cliquez sur le bouton pour visualiser la fiche directement dans l’application Cirkwi. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Embarquer » pour pouvoir consulter ce parcours sans connexion.
L’application Cirkwi est déjà installée sur un autre appareil que celui avec lequel vous consultez le site ?
Pour scanner ce QR Code, utilisez une application dédiée.
L’application Cirkwi doit être préalablement installée sur votre téléphone.
Une fois scannée, la fiche du parcours s’ouvrira directement dans l’application Cirkwi. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Embarquer » pour pouvoir consulter ce parcours sans connexion. https://ws.cirkwi.com/ul/c/410035?storesstores
Vous n’avez pas encore installé l’application Cirkwi sur votre téléphone ?
Cliquez sur le bouton correspondant à votre OS pour télécharger l’application.