Les traditions de Noël en Provence

Riches de symboles, fortes en émotions et sensations, les traditions de Noël en Provence donnent du sens et des couleurs à la fête.

Période calendale :
4 décembre : plantation du blé de l’Espérance :

C’est le 4 décembre, jour de la fête de la Sainte-Barbe que s’ouvre le calendrier des festivités et des traditions de Noël. Il est coutume de semer dans 3 assiettes de coton imbibé d’eau le "Blé de l’Espérance". Il poussera pendant les 3 semaines à venir et servira de décoration pour la table du Gros Souper le 24 décembre. La formule consacrée à la bonne germination du blé « Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn » (Quand le blé va bien, tout va bien) est jugée comme un bon présage pour l’année à venir.

Préparation de la crèche :

La crèche se prépare au début du mois de décembre. Elle se compose de petites figurines d’argile colorées appelées "santons" (petit saint) qui sont vendus dans les foires aux santons et marchés de Noël. Sont représentés Marie, Joseph et l’enfant Jésus qui sera ajouté le 25 décembre dans une étable avec l’âne et le boeuf à leurs côtés. A ce décor biblique s’ajoute bien souvent celui d’un village provençal où un berger garde ses moutons, un boulanger porte un sac de farine...
Faits et peints à la main, les santons sont le fruits de plusieurs heures de travail et les familles se les transmettent de génération en génération. Aussi une crèche s’agrandit d’année en année et prend de la valeur, surtout sentimentale car c’est un petit bout d’enfance qui ressort chaque année.

A Barbentane, il est possible de visiter l’atelier de la santonnière Cristine Darc et pourquoi pas de fabriquer soi-même ses santons ? Et pour admirer l’une des plus belles crèches de la région (65 m2 d’exposition), Etienne Gaillardet se fera un plaisir de vous faire visiter la crèche du Mas Grichaud où trois pièces entière de sa maison à La Crau de Chateaurenard sont consacrées à ses petits sujets.

Les marchés de Noël et foires aux santons
Pour faire ses achats de Noël, préparer les réveillons, acheter les cadeaux à glisser au pied du sapin et aussi pour embellir sa crèche de nouveaux santons les marchés de Noël et foires aux santons sont les événements emblématiques de cette période festive. Retrouvez tous les marchés de Noël en Terre de Provence ici.

Le Réveillon de Noël : le gros souper et les 13 desserts

Il est servi le soir de Noël, avant de se rendre à la messe de minuit, il y a une symbolique derrière chaque plat et les chiffres sont importants :

La table est couverte de 3 nappes blanches représentant la Trinité (Le Père, le fils et le Saint-Esprit), 3 chandeliers blancs allumés et 3 soucoupes de blé germé de la Sainte Barbe. Et surtout pas de gui réputé porte-malheur !

Le gros souper est composé de 7 plats maigres en souvenir des 7 douleurs de Marie, il est servi avec 13 petits pains suivi des 13 desserts représentant la Cène avec les 12 apôtres et Jésus.
Les plats maigres servis varient d’un coin de Provence à l’autre. On retrouve souvent la carde et le céleri, le choux-fleurs, les épinards et la morue, l’omelette, les escargots, la soupe à l’ail, des coquillages, des gratins, des légumes, des soupes, de l’anchoïade, mais jamais de viande uniquement des poissons. La seule abondance est celle des treize desserts.

Au retour de la messe de minuit, les treize desserts sont dégustés et resteront sur la table pendant les 3 jours suivant :

- les 4 mendiants : figues sèches (Franciscains), amandes (Carmélite), raisins secs (Dominicains) et noix (Augustins),
- les dattes : symbole du Christ venu de l’Orient,
- les nougats noir et blanc représentant le pénitent blanc et le pénitent noir selon certains, pour d’autres le nougat blanc, doux et onctueux représente la pureté et le bien, le nougat noir plus dur et cassant évoque l’impur et les forces du mal.
- la fougasse à l’huile d’olive (la pompe) : galette ronde aplatie à l’huile d’olive, l’incontournable est celle de la boulangerie Fassy à Maillane.
- la pâte de coing,
- les oreillettes (petite gaufre légère et fine),
- les fruits frais : mandarines, oranges, poires, raisins et melons d’hiver conservés pour cette occasion.

La Messe de Minuit
Bien souvent la Messe dite de minuit se tient désormais au plus tard à 23h.
La messe peut y être donnée en provençal.
A Rognonas se tient la cérémonie du Pastrage : un agneau nouveau né est apporté en offrande (il est vivant et est bien traité) soit dans une charrette décorée, garnie de paille et feuillages soit dans les bras des bergers.
UP Saint-Michel : Barbentane, Rognonas, Maillane, Graveson :
UP Châteaurenard/Eyragues/Noves
UP des Paroisses de Saint-Andiol, Mollégès, Eygalières, Verquières, Cabannes, Plan d’Orgon, Orgon, Saint-Rémy

Le gâteau des rois
Le 6 janvier est la date à partir de laquelle se déguste le gâteau des rois : un anneau briochée garni de fruits confis contenant une ou plusieurs fèves. Hawecker Meilleur Ouvrier de France 2011 sur Châteaurenard. Pensez à réserver !

La Chandeleur
Le 2 février soit 40 jours après Noël. Sa forme ronde et sa couleur dorée n’est pas sans rappelée le soleil. De nombreuses traditions accompagnent la recette des crêpes (les faire sauter avec une pièce dans la main gauche, allumer les bougies avant la réalisation de la pâte...) mais le plus important est le plaisir de les déguster en les partageant.

Cette date passée, les nombreuses fêtes traditionnelles printanières et surtout estivales suivront et viendront rythmer le quotidien des habitants des communes de Terre de Provence.