Circuit découverte du village

Le document "Partez à la découverte du village" est disponible à l’Office de tourisme et au Musée Frédéric Mistral. Ce circuit vous propose de partir à la découverte du patrimoine architectural et de l’histoire du village.

1 - MAISON DU LEZARD :
Deuxième maison où vécut Frédéric Mistral avec sa mère de 1855 à 1876, comme en témoigne la plaque devant la maison. Il la " baptisa " Maison du Lézard en inscrivant au dessus d’un cadran solaire trois vers faisant référence au temps qui passe et mettant en scène un lézard.

2 - CIMETIERE & TOMBEAU DE MISTRAL :
Le tombeau de Frédéric Mistral ne porte pas son nom, conformément à la demande du poète. Il a demandé à ce que soit inscrit : " non nobis domine, non nobis , sed nomini tuo, et Provinciae nostrae da gloriam " qui se traduit par " Non pas à nous, Seigneur, mais à ton nom et à notre Provence, donne gloire ".

3 - ORATOIRE SAINT-ELOI :
Monument dédié à Saint-Eloi, saint patron des orfèvres, des maréchaux-ferrants et des paysans. A Maillane, c’est l’occasion d’assister, l’avant dernier week-end de juillet, à la course de la " carreto ramado ", charrette garnie de branches d’ormeaux et tirée au galop par une vingtaine de chevaux de trait.

4 - MAIRIE :
En 1862, on construisit le bâtiment actuel sur l’emplacement même de l’ancien presbytère. On remarquera, à l’Ouest, le fronton qui porte les armoiries de Maillane (monogramme du Christ et clous de la Passion), ainsi que les outils des jardiniers. Ce détail montre bien l’identité agricole du village.

5 - EGLISE SAINTE-AGATHE :
Au début du XIIIème siècle, Maillane comptait trois églises. Notre-Dame de Bethléem, de style roman, devint l’église paroissiale. Plus tard, elle prit le nom de Sainte Agathe, patronne du village. Les deux chapelles ogivales apparaissent plus tard. A l’intérieur on peut admirer un maître-autel en marbre blanc du XVIIème siècle classé monument historique et représentant le Christ et les disciples d’Emmaüs. Dans un reliquaire, situé à la gauche de l’autel, se trouve la statue de Notre-Dame de Grâce. Il s’agit d’une vierge couronnée du XIIIème siècle, qui sauva la population de Maillane lors de l’épidémie du choléra de 1854. C’est un objet de grande vénération pour les Maillanais. On pourra s’arrêter également devant les autels de Saint-Eloi, Saint-Roch et Sainte-Agathe.

6 - BOULANGERIE FASSY :
Les grands-parents maternels de Frédéric Mistral habitaient dans la maison maintenant occupée par la boulangerie Fassy. Le petit Frédéric et sa mère y rencontraient les notables de Maillane qui en avaient fait leur lieu de rencontre.
En poursuivant votre chemin vers l’emplacement de l’ancien moulin communal, vous croiserez un oratoire. Il fut érigé en 1954 sur l’emplacement d’une pompe à eau, pour commémorer le centenaire du miracle de Notre Dame de Grâce.

7 - Emplacement du MOULIN COMMUNAL :
Le moulin fut construit en 1627 au nord du bourg. Il change à plusieurs reprises de propriétaire avant d’être acheté par la Mairie à la fin du XIXème siècle. Pendant un peu plus d’un demi-siècle, le moulin fonctionne quatre jours par semaine. Le reste du temps, il sert à l’arrosage des jardins. Il est détruit en 1985.
La roue à aube a été installée à la place de l’édifice.

8 - RUE DU GEANT :
Son nom fait référence à des ossements d’éléphants trouvés dans cette rue, vraisemblablement ceux dont Hannibal se servit pendant la 2ème Guerre Punique (218-202 Av JC). Cette guerre conduisit Hannibal de l’Afrique du Nord à Rome où il chercha à se venger du sort que les Romains avaient infligé à sa cité. Son périple le fit passer par le Sud de la France et probablement par Maillane.
A l’angle de la rue se trouve la statue de Saint-Roch, Saint-patron des malades et handicapés. En 1721, le village de Maillane est touché par l’épidémie de peste qui toucha Marseille en 1720. Les consuls du village avaient promis d’honorer le Saint à travers une procession annuelle si le village en réchappait.

9 - RUE POULLINET :
En 1854 le choléra frappe la Provence. Une partie des habitants de Maillane est décimée et d’autres choisissent de fuir. Quelques Maillanais restants organisent, le 28 août 1854 une procession pénitentielle en l’honneur de la Vierge. Suite à cette procession, l’épidémie prend fin. Une plaque a été apposée en l’honneur de la première miraculée de l’épidémie, Marthe Gautier.
Depuis 1854, chaque année à la même date, des prieurs ont la charge et l’honneur, de porter la statue de Notre Dame de Grâce autour du village en commémoration du miracle.
Dans cette rue, vous apercevez également le vitrail de l’ancienne chapelle du château.

10 - PLACE DES CAFES :
Le Café du Soleil est certainement le plus vieux café du village. Il fit même hôtellerie dans la première moitié du XXème siècle.
On retrouve également sur cette place, le café du Progrès où le célèbre chef Escoffier emprunta la recette des " Aubergines au gratin ".

11 - MUSEE MISTRAL :
Situé dans la maison de Frédéric Mistral, restaurée et conservée telle qu’elle était de son vivant, vous découvrirez dans le Musée Mistral les multiples hommages et souvenirs qu’a reçus le poète. Fondateur du Félibrige, auteur d’oeuvres exceptionnelles telles que " Mirèio ", " Calendau ", " Memòri e Raconte "...., Mistral a reçu en 1904 le Prix Nobel de Littérature.

Ouverture

Toute l’année

Circuit découverte du village
Circuit découverte du village
Circuit découverte du village
Circuit découverte du village

Coordonnées

Centre village

13910

Maillane

04 32 61 93 86

http://www.mairiemaillane.fr